Créer un site internet

ENTREVUE COMCOM RIVE DE MEUSE Mr PRIGNON

Le 17/09/2021

Dans ACTIONS DE L'ASMUP

A nouveau, nous revenons sur le problème du manque de médecins généralistes ( voir nos précédents post dénonçant la situation actuelle sur le secteur AUBRIVES , les DEUX VIREUX sur 5 médecins que nous pouvons prétendre pour soigner correctement la population suivant la statistique nationale ( 1 médecin pour 1000 habitants), il n’en reste qu’un seul à mi- temps pendant une dizaine de jours ce qui complique fortement les rendez vous pour les consultations .

   Nous sommes intervenu pour dénoncer cette situation en alertant les pouvoirs publiques ; comme nous vous l’avons annoncé le représentant santé c’est-à-dire le Vice -Président de la COMCOM RIVES de MEUSE Mr Fabien PRIGNON par ailleurs Maire d’AUBRIVES lui-même concerné au plus haut point puisque, le Docteur local Mr MORTELLARO parti en retraite depuis 1  an n’est toujours pas remplacé, a demandé à nous rencontrer ce qui a été fait ce mercredi soir  ; sans rentrer dans le détail complet des échanges qui ont été nombreuses , nous avions promis de faire retour sur cette entrevue, un compte rendu plus complet sera fait dans les prochains jours et sera disponible pour lecture dans notre local à GIVET Maison de la Rencontre à la disposition de nos adhérents .

La délégation de l’ASMUP était composée de Mme CORNET Ghislaine secrétaire adjointe , Mr BORIN Daniel secrétaire et Mr LAMBERT Alain Vice- Président  ( Mme PAYON Patricia étant excusée pour raisons familiales)

Voici si dessous les points importants qui ont été soulevés

En premier le manque de médecin : c’est un problème national, surtout en campagne avec les déserts médicaux , nous sommes touchés par ce problème dans notre secteur 38 000 habitants de REVIN à GIVET un médecin pour 1000 habitants nous devrions avoir 38 médecins or nous en avons  une quinzaine ;  un contrat local de santé a été mis en place avec l’ARS (Agence Régionale de Santé) la COMCOM Rive de Meuse qui a la compétence santé essai de recruter en mettant les moyens financiers (enveloppe : 250 000 € au total recrutement , installation)  une prime au médecin qui accepte de s’installer de 50 000€ et qui reste sur le territoire ; un partenariat avec la FAC de médecine de REIMS pour inciter les jeunes médecins à venir sur la Pointe mais malheureusement pas de résultat malgré les moyens : le territoire n’attire pas !!!  ; un cabinet de recrutement pour la recherche dans d’autres pays européens ( POLOGNE) missionné avec aussi une prime par médecin recruté : bilan depuis bientôt 3 ans : 5 dossiers en cours  1 risque peut-être d’aboutir en instruction depuis 14 mois et bloqué par l’Ordre des Médecins ; 1 autre doit être instruit à nouveau car c’est un médecin de nationalité Anglaise et l’Angleterre a quitté l’Europe entre temps !!! pour les autres : doivent apprendre la langue Française et se familiariser avec les termes médicaux ;

En conclusion nous pensons que la situation va malheureusement perdurer encore pas mal de temps et que la population va encore galérer pour consulter ; bon courage !!!

Nous avons aussi souligné que chaque commune importante du secteur malgré le travail qui devrait se faire en commun, nous avons l’impression que chaque Maire travail en solo , le Pôle Médical à GIVET avec rachat de l’ancienne clinique , travaux et transformation environ 1 million d’€ (nous n’avons pas les chiffres officiels ) VIREUX WALLERAND un cabinet médical (90 000€ peut être plus) VIREUX MOLHAIN rachat de l’ancien cabinet médical ( 150 000€  plus une première tranche de travaux coût ??? et dernièrement travaux en cours pour doubler la capacité d’accueil coût ??? à AUBRIVES la commune a racheté le cabinet médical  et la maison du Docteur MORTELLARO coût ???

Nous notons les efforts qui sont fait mais tout cela c’est de l’argent publique et il y a très peu de résultat au niveau de l’accueil de nouveaux praticiens ; peut être essayer de s’orienter vers d’autres solutions ; la profession de Médecin Généraliste a changé, elle s’est aussi féminisé et les médecins veulent moins de contraintes , ne plus être seul pour exercer , ne plus avoir à faire toute la partie administrative et demande à mutualiser les moyens , nous faisons ressortir tous ces problèmes et demandons un étude pour des maisons médicalisées avec des médecins salariés .

Nous soulevons aussi les problèmes des gardes de médecins sur le Canton de GIVET les samedis matin qui ne sont plus assurées  depuis plus d’un an et aussi les urgences qui posent aussi de nombreuses interrogations .

Mr PRIGNON nous informe d’une étude sur FUMAY pour la mise en place d’un CSNP (Centre de Soins Non Programmé ) pour traiter ce qu’on appelle la bobologie !! ; nous avons aussi abordé le sujet de la télémédecine qui pourrait aussi voir le jour

Voila nous vous avons résumé déjà pas mal de choses principalement sur le sujet du manque de généraliste mais l’entrevue a durée un certain temps et n’a pas permis de tout voir

Sachez aussi que les soins transfrontaliers ont été aussi abordé car nous avons soulevé les difficultés actuelles ( litige , facturation et autres )

Nous avons à nouveau dénoncé la suppression du taxi à la carte pour les personnes à mobilité réduites qui  vont en consultations et en soins sur les hôpitaux Belges de DINANT et NAMUR ; nous avons demandé son rétablissement car nous avons des patients âgés dont la maladie n’est pas reprise en ALD (Affection de Longue Durée) non reconnue ces maladies le médecin traitant ne peut pas faire de bon de transport pour prise en charge , sans  aide et sans moyen de locomotion ( pas de véhicule, mari décédé, pas de permis ) ces personnes prennent un taxi à leur charge (110 € aller- retour MT GODINNE) et aussi pour certaines consultations .

Mr PRIGNON que nous remercions à nouveau de nous avoir reçu et de cet entretien très constructif, a pris note de nos différentes doléances, suggestions et informations qu’il fera remonter auprès du Président et des différents Vice- Présidents de la COMCOM RIVE de Meuse puis nous tiendra informé des suites qui seront données ; d’autres entrevue seront programmées

Nous sommes désolés pour la longueur de ce compte rendu et nous vous félicitons de lire jusqu’au bout soyez indulgent sur les textes nous sommes des bénévoles non journaliste nous faisons ce que nous pouvons pour restituer, mais sachez qu’il reste encore beaucoup de choses à dire et nous nous tenons à votre disposition pour d’autres détails et renseignements ; un autre CR sera fait par notre secrétaire et dispo au local.