CONSULTATIONS de SPECIALISTES AU POLE MEDICAL DE LA POINTE

Le 13/12/2018

Dans ASMUP INFOS

Hpim9891Hpim9892Ce lundi c'est déroulé une réunion dans le cadre du micro-projet INTEREG V FWVL  concernant les consultations de spécialistes au Pôle Médical de la Pointe à GIVET ; notre association est partie prenante du projet et nous avons été intégré dans les acteurs du projet ; nous avons un rôle consultatif et sommes chargés de faire remonter  les avis  et les doléances  et suggestions de nos adhérents et l'information en direction de tous les usagers ; ce que l'on peut retenir de cette réunion , les premières consultations ont démarré le 02 novembre 2018  avec le Docteur REMOUCHAMPS Radiothérapeute ; au début du mois de janvier 2019 d'autres médecins devraient commencer leurs consultations le Dr RONDELET chirurgien , le Dr VAN ENDE Néphologue , le Dr EUCHER  Cardiologue  ; plusieurs autres médecins ont également fait part de leur intérêt pour entamer les démarches de demande d'inscription pour venir consulter au Pôle Médical de la Pointe (chirurgie digestive, urologue, onco pneumologue, chirurgie thoracique et vasculaire etc..etc..) 

Parmi les différents acteurs présents à cette réunion les responsables du CHU UCL NAMUR ont apporté une modification importante pour les prises de RDV qui ce font directement par téléphone par les patients  et contrairement au départ ou il y avait 3 N° de tél il y aura dorénavant un  N° unique, désormais le patient Français mais aussi Belge qui veut être reçu en consultation à GIVET devra former ce N° unique   0032 (0) 81 21 23 65 ; il sera orienté vers le service adéquat et la consultation (simple ou plus élaborée) du spécialiste recommandé 

En ce qui concerne l'ASMUP 08 les membres présents ont soulevé deux problèmes importants dont ont été confronté des différents patients ; le premier concernant les ordonnances prescrites par les différents spécialistes Belges problème rencontré aussi bien sur les consultations à GIVET mais aussi aux différentes consultations dans les Hôpitaux Belges de la ZOAST  suite à la dématérialisation des ordonnances en Belgique ; bien souvent les ordonnances sont incomplétes ,il manque sur l'ordonance papier le nom du médecin, son N° d'inscription INAMI et sa signature, la CPAM a donné des instructions aux pharmaciens de bien faire attention car il y a risque d'une non prise en charge des médicaments ; il faut donc que chaque patient qui consulte vérifie bien que son ordonnance est bien remplie ; il faut aussi que le patient ,lorsqu'il y a un doute sur le médicament de bien demander si le médicament prescrit existe bien en France ou s'il y a possibilité de substitution ; si le médicament existe bien en France pas de problème il sera bien pris en charge sauf s'il n'est pas agré par la Sécurité Sociale ; si le médicament n'existe pas en France ou sans concordance , il devra est délivré par une pharmacie Belge et son coût devra être avancé et le remboursement devra être demandé par le circuit habituel en déposant les documents à la mutualité Belge à BEAURAING 

Deuxième point que l'ASMUP 08 a soulevé aussi bien au niveau du Pôle Médical que dans le cas de consultations ou d'opérations en Belgique dans les hôpitaux Belges de la ZOAST c'est le problème des patients en activités qui ont besoin d'un arrêt de travail ; un spécialiste Belge peut faire un arrêt de travail mais sous condition qu'il soit fait sur le document officiel de la CPAM constitué de plusieurs volets dont un que vous envoyé à votre caisse et un que vous envoyé à votre employeur ; nous avons un cas en cours d'une patiente qui a subit une opération et qui a été mise en arrêt de travail pendant 15 jours par son médecin , l'arrêt a été prescrit sur le compte rendu de l'opération ; la personne a transmis de bonne fois  les documents a son employeur et a sa caisse ; au bout d'un moment ne voyant pas venir ses indemnitées journalières elle a réagi ; la caisse conteste et dit ne pas avoir reçu d'arrêt  et cette personne à ce jour malgré un nouveau document officiel renvoyé, se voit refuser sa prise en charge car pour la caisse tout est arrive hors délai et prétexte pour ne pas régler cette somme relativement importante et vitale pour ce patient.

Pour éviter  tous ces problème il est suggére par Mr HENROTIN représentant l'UCL de NAMUR de réaliser un <<KIT ZOAST>> avec les différents documents officiels  pour les consultations spécifiques des patients Français  ; ces kit seront mis à la disposition des spécialistes à GIVET et aux Hôpitaux de la ZOAST

D'autres points ont été évoqué comme la convention FEDER, le transport des corps des personnes décédées, le projet COPROSEPAT le projet COSAN,  le CR sur la conférence sur la coopération transfrontalière, ; si vous désirez d'autres éléments ou renseignements vous pouvez venir nous voir à notre permanence au local Maison de la Rencontre à GIVET

La prochaine réunion sur le micro projet MOSAN aura lieu le 8 février 2019 , vous pouvez nous faire remonter vos informations, suggestions et les éléments qui pourront faire amèliorer ses nouveaux services qui nous sont proposés et qui permettent de remettre la proximité en matière de soins sur notre secteur .

Nous rappelons aussi que ces consultations concernent tous les habitants de la Pointe mais aussi à tous les habitants des villages Belges autour de GIVET ; ces nouveaux services sont fait pour faciliter nos soins mais aussi vont permettre d'éviter de grands déplacements à tous les malades  en particulier pour les contrôles après opération ; ça évitera aussi  des frais de carburant et d'usure des véhicules mais aussi cà permettra aux personnes à mobilités réduites (au delà de 65 ans) et aussi celles n'ayant pas de permis de retrouver une partie du service du taxi à la carte qui avait été supprimé par la COM COM RIVE DE MEUSE pour les consultations en BELGIQUE (exemple un patient (de 65 ans et plus)  habitant HARGNIES peut prendre le taxi à la carte pour ce rendre en consultation au pôle médical de la Pointe à GIVET alors qu'il n'est plus pris en charge pour ce rendre à DINANT ( sauf pour une consultation d'un médecin généraliste).

 

 

 
×