LETTRE à la Députée POLLETTI

Le 09/04/2020

Madame Bérengère Polletti
Députée de la première circonscription
Des Ardennes
Vice Présidente du Conseil Départemental
Des Ardennes
Charleville-Mézières
COVID 19
TESTS DE LA POPULATION
TRAITEMENTS
GUERISON DES PATIENTS CONTAMINES
DECONFINEMENT
REDEMARRAGE DE L’ACTIVITE ECONOMIQUE
Givet, le 9 avril 2020
Madame la Députée,
Notre association vous a rencontrée lors du problème posé par les gardes de pharmacies les WE et les jours de fêtes sur le Canton de Givet et de Revin. Nous avons également mis en lumière le dossier, toujours pas réglé, du transport international des corps.
A notre écoute, vous avez saisi les ministres compétents du gouvernement de l’époque. Votre action avait permis de remettre ce dossier en surface.
Notre association s’adresse à vous dans le cadre de la pandémie du Covid-19 et de ses conséquences.
Je cite : « Confinement - 1 heure pour tout ‘’
La gendarmerie annonce :
« On va systématiser les verbalisations car des gens sortent le matin pour aller chercher le journal, un peu plus tard, pour aller faire le footing, puis l’après-midi pour faire ses courses. On ne tolère plus ça.
« Il faudra tout faire sur l’heure impartie par jour, et ne plus faire ses courses tous les jours, une ou deux fois/semaine, c’est tout. Sinon le confinement ne sert à rien » fin de citation.
Nous laissons à la gendarmerie la responsabilité de ses paroles. Elle applique ainsi les consignes gouvernementales.
La méthode utilisée depuis le départ consiste à demander à chaque français de rester confiné dans un endroit de son choix afin de limiter la propagation du corona.
Ce préambule présente l’aspect préventif.
Ce qui importe ensuite est bien la méthodologie de dépistage, car confiner n’est pas synonyme de non contamination. Des personnes d’une même famille sous le même toit, peuvent être positives sans le savoir.
Dans ce courrier, nous n’évoquerons pas le problème des protections (masques, gants, respirateurs, blouses etc…). Nous insistons sur le dépistage massif de la population de la Pointe 08.
Nous l’avons souligné dans un courrier envoyé à Monsieur Villenet, la population accepte un confinement provisoire. Un constat, le gouvernement traîne en longueur dans l’action, avance un argumentaire qui nous laisse perplexe, manque de moyens, manque de matériels etc… et ce confinement dit « provisoire » ne débouche sur rien de concret.
Il vous appartient, Madame la Députée, de rapporter l’anxiété des personnes devant cette situation, aux dirigeants de ce pays. Nous réclamons le dépistage massif des personnes de la pointe 08, les malades pourraient bénéficier d’une prise en charge rapide du corona dès l’apparition de la maladie afin d’être soignée dans un délai rapide.
Actuellement, la seule solution mise en place par le gouvernement, avec durcissement des règles, est la verbalisation.
Quels sont les véritables objectifs de ce gouvernement ?
Verbaliser les gens à outrance est-il un remède de guérison ?
Hormis que ces verbalisations ne font qu’appauvrir les personnes.
Je me suis laissé dire que le PSIG du secteur était relativement « fort » sur le sujet.
D’autre part, nous pouvons être surpris par les règles plus souples appliquées par notre pays voisin, la Belgique.
Permettez-moi de ne citer qu’un exemple : à Givet, un cycliste seul, sur la voie verte s’est pris un procès de 135 euros voici quelques jours.
En Belgique, le collègue belge d’une amie cycliste givetoise, parcourt ses 85 kms journaliers sans que cela ne lui cause problème avec les autorités.
Chercher l’erreur.
Le corona n’a pas de passeport.
Le comble du ridicule.
Maintenir les gens seulement dans la peur, car il s’agit bien de cela, en diffusant régulièrement les mêmes messages, pourraient conduire à l’inverse, à des comportements entraînant une maladie. La sortie du confinement risque d’amener son lot de troubles neurologiques et autres. Nous ne sommes pas professionnels de santé, mais le risque est bien réel.
La France, corona ou pas, est la championne de la répression de grande ampleur.
Encore plus grave, Madame la Députée :
Covid-19 – décret du 28 mars 2020 qui légaliserait l’euthanasie auprès des patients âgés atteints du Covid 19……… Honteux, inacceptable en France.
Des médecins s’insurgent contre cette abomination. Des pétitions circulent. Ce gouvernement s’octroie le droit de vie et de mort sur nos aînés. Tous les moyens de détection contre le corona doivent être mis en place pour soigner tous les citoyens quel que soit leur âge.
Madame la députée, des comptes seront réclamés aux incompétents qui nous gouvernent.
Et pendant toutes ces gesticulations, pas un mot sur le déconfinement.
Dans le domaine de redémarrage économique, pratiquement aucune visibilité.
Nous nous permettons la conclusion suivante : Faire tester en masse la population en France et particulièrement dans la Pointe 08. comme dans certaines régions favorisées par la présence de médecins ayant compris les enjeux.
Rangez vos contraventions qui n’ont aucun pouvoir de guérison sinon de vider la bourse du peuple. Cesser les discours contradictoires avec la volonté non dissimulée de freiner le déconfinement et par voie de conséquence le redémarrage de l’économie.
Des solutions concrètes comme la médication avec la chloroquine pour le bien être des usagers existent.
Y a-t-il des Responsables qui soient en capacité de réfléchir et d’agir pour la santé et la remise en route de l’économie en France. ?
Merci d’avoir accepté la lecture du courrier de notre association l’ASMUP08
La Présidente
 
 
 
 
Simone Gérard
 
 
×